StartGroepenDiscussieVerkennenTijdgeest
Doorzoek de site
SantaThing signup ends Monday at 12pm Eastern US. Check it out!
verwijderen
Onze site gebruikt cookies om diensten te leveren, prestaties te verbeteren, voor analyse en (indien je niet ingelogd bent) voor advertenties. Door LibraryThing te gebruiken erken je dat je onze Servicevoorwaarden en Privacybeleid gelezen en begrepen hebt. Je gebruik van de site en diensten is onderhevig aan dit beleid en deze voorwaarden.
Hide this

Resultaten uit Google Boeken

Klik op een omslag om naar Google Boeken te gaan.

Bezig met laden...

De prinses van Clèves (1678)

door Madame de La Fayette

Andere auteurs: Zie de sectie andere auteurs.

LedenBesprekingenPopulariteitGemiddelde beoordelingAanhalingen
2,012516,264 (3.43)111
Perhaps one of the greatest works of French literature is Madame de Lafayette's The Princess of Cleves, often described as the first of all "modern" novels. This classic translation, with an introduction, by the late English novelist and biographer Nancy Mitford, was first brought out in 1951 by New Directions. It is now made available as a New Directions Paperbook. Published in 1678 and written by Marie Madeleine Roche de la Vergne, Countess de Lafayette - a Parisian lady of fashion and great wit, who probably received help from her friend the Duc de la Rochefoucauld, author of the famous Maxims - it recreates with matchless vitality the lives and loves of the sixteenth-century courtiers of King Henry II of France. In her exquisite tapestry, we encounter such historic figures as Diane de Poitiers, the king's mistress; Catherine de Medicis, his queen; the doomed Mary Stuart, Queen of Scotland. It tells the story of the consuming passion of the young Duc de Nemours for the beautiful wife of his friend the Prince of Cleves. Madame de Sevigne, the great letter writer and life-long friend of Madame de Lafayette, called Th e Princess of Cleves "one of the most charming things." It is still that - and it is also one of the truly great love stories of all literature. Book jacket.… (meer)
  1. 30
    Anna Karenina door Leo Tolstoy (andejons)
    andejons: Similar premises: married, upper class women fall in love with men of less than perfect moral standing. The outcomes are very different though.
  2. 20
    Madame de Pompadour door Nancy Mitford (agmlll)
Bezig met laden...

Meld je aan bij LibraryThing om erachter te komen of je dit boek goed zult vinden.

Op dit moment geen Discussie gesprekken over dit boek.

» Zie ook 111 vermeldingen

Engels (37)  Frans (9)  Italiaans (2)  Zweeds (1)  Catalaans (1)  Spaans (1)  Alle talen (51)
1-5 van 51 worden getoond (volgende | toon alle)
J’avais (bien sûr, serais-je presque tentée de dire) lu ce livre lorsque j’étais au lycée, et je m’étais bien demandée pourquoi il faisait tant parler. Du haut de mes seize ans féministes, je l’avais trouvée un peu nunuche cette princesse… Mais je n’ai plus seize ans et, si je suis toujours féministe à ma façon, je savais bien qu’une relecture de ce classique était nécessaire. Et je n’ai pas été déçue du voyage.
La Princesse de Clèves est une lecture assez courte et tout à fait accessible malgré ses presque 250 ans et ses influences précieuses. Cela m’a certes aidé d’avoir révisé peu avant cette période de l’histoire de France, celle du règne d’Henri II, et d’avoir une petite idée des luttes d’influence qui agitaient alors la cour, mais on peut tout à fait faire sans.
Mademoiselle de Chartres, personnage tout à fait fictif par contre, m’est cette fois apparue attendrissante. Non plus nunuche, mais prise en étau entre un idéal, celui de la fidélité et de la vertu, et une réalité, celle des intrigues et du plaisir à tout prix. Elle veut vivre selon les préceptes qu’on lui a inculqués, alors que la société, dans toute sa mauvaise foi, la pousse à faire le contraire. Cela a tout l’air d’une tragédie, dans laquelle aucun choix ne mènera notre héroïne ingénue au bonheur. Elle perd soit la capacité à vivre dans la société, soit l’estime qu’elle a d’elle-même, peut-être même, si tout va vraiment mal, les deux.
Et j’ai aimé la façon dont Madame de La Fayette décrit ce dilemme interne. Le comportement de la jeune Princesse de Clèves n’est peut-être pas très vraisemblable, mais il montre bien ce déchirement interne, cette tragédie qu’est le fait de sortir de l’enfance et de devoir faire des choix d’adulte dans un monde réel, qui n’a aucun des beaux atours dont on l’avait cru paré. Et en ce sens, j’ai trouvé ce livre très actuel, car cette difficulté à entrer dans le monde adulte, cette réalisation de ce que c’est que la vie, avec ses bons côtés, mais aussi ses compromissions presque inévitables et ses contraintes que l’on n’imaginait pas, je crois que beaucoup d’entre nous l’ont vécu et que des jeunes aujourd’hui la vivent avec plus ou moins de bonheur.
Je sais que ce roman est considéré comme une étape dans l’histoire littéraire française : le début du roman moderne, le premier roman psychologique, et j’en passe. Mais il conserve un intérêt réel bien au-delà d’un simple intérêt historique et j’aimerais me dire que la guichetière de La Poste a eu la chance de le lire et de l’apprécier, n’en déplaise à un certain ancien candidat à la présidence.
  raton-liseur | Oct 26, 2021 |
Mes professeurs de français au lycée, en classe scientifique il est vrai, n'avaient pas inclus ce livre dans leur programme. J'ai eu droit à Zola (que j'ai adoré au point de lire toute la série des Rougon-Macquart), Voltaire (Candide), Mauriac, ... mais par Mme de La Fayette.

Cela ne me manquait pas forcément, d'autant plus que ma Liste à Lire comporte déjà de nombreux titres, et cela malgré tout le buzz médiatique généré par Sarko autour de ce roman.

Et puis en vidant récemment un grenier, j'ai récupéré une caisse de vieux "classiques Larousse", vous savez les petits fascicules souples à couverture violette. Et parmi ces livres, la fameuse Princesse. J'ai pensé que c'était l'occasion de le découvrir.

Paru en 1678, sous pseudonyme, l'histoire se passe un siècle plus tôt en 1558, à la cour de Henri II à la fin de son règne.

L’histoire est courte et facile à résumer : La princesse de Clèves, née de Chartres, s'est marié au prince de Clèves mais sans l'aimer. A la cour se trouve "l'homme du monde le mieux fait et le plus beau", "un chef-d’œuvre de la nature" : le duc de Nemours. Il tombe éperdument amoureux de la princesse, d'une passion si violente qu'elle lui ôta le gout et même le souvenir de toutes les personnes qu'il avait aimées". Il fera tout pour essayer de séduire cette Princesse, qui de son coté, sensible au charme de ce prince, fera au contraire tout pour ne pas lui céder. Elle finira même par avouer à son mari cette tentation. Bien que la vertu soit respectée, Le prince de Clèves, qui n'a jamais réussi à se faire aimer de sa femme, finira par en mourir de jalousie et de désespoir. Et malgré cette disparition, ou plutôt à cause, la princesse de Clèves continue de résister aux avances officielles du duc de Nemours et se retirera dans les Pyrénées dans une "maison religieuse".

Ce roman historique traduit bien l'ambiance de cour de cette époque avec ses secrets d’alcôves et ses nombreuses galanteries princières. Mais le roman présente à mon sens bien des invraisemblances. Comment un homme tel que le duc de Nemours peut-il se fixer à ce point sur cette seule princesse et lui faire une cour silencieuse sans oser lui parler du vivant de son mari? Pourquoi la princesse finit-elle par avouer à son mari un penchant auquel elle n'a pas cédé? Et d'ailleurs quel principe vertueux ou religieux la retient d'y céder dans le contexte de la cour du 16ème siècle? Comment la jalousie peut-elle tuer un homme comme le prince de Clèves?

Alors oui, c'est un classique de la littérature française, qui a marqué un tournant dans la construction romanesque.

Mais, et c'est personnel, il ressemble plus à une tragédie classique qu'à roman réaliste et présente des personnages trop parfaits dans leur vertu, leur beauté ou leur comportement. ( )
  KersuFr | Feb 13, 2021 |
NA
  pszolovits | Feb 3, 2021 |
GR-8
  Murtra | Jan 25, 2021 |
Marie Madeleine Pioche de La Vergne, por matrimonio condesa de La Fayette (1634 - 1692), es uno de los casos literarios más sugestivos de la literatura francesa. Amiga de aristócratas y escritores, dama de corte de Enriqueta de Inglaterra, amante del moralista duque de La Rochefoucauld, es autora de nítida y sobria prosa, estilísticamente impecable. La princesa de Clèves, unánimemente considerada como su obra maestra, es sin duda la primera novela psicológica moderna: historia de una pasión amorosa irrealizable, descubre en los más secretos repliegues de la vida interior el fascinante ritmo de las sorpresas, los atisbos de felicidad, las soledades y los repentinos abandonos de un alma combatida por los más contradictorios sentimientos. ( )
  Eucalafio | Oct 9, 2020 |
1-5 van 51 worden getoond (volgende | toon alle)
geen besprekingen | voeg een bespreking toe

» Andere auteurs toevoegen (163 mogelijk)

AuteursnaamRolType auteurWerk?Status
Madame de La Fayetteprimaire auteuralle editiesberekend
Alexanderson, EvaVertalerSecundaire auteursommige editiesbevestigd
Cave, TerenceVertalerSecundaire auteursommige editiesbevestigd
de Vilmorin, LouiseVoorwoordSecundaire auteursommige editiesbevestigd
Facetti, GermanoOmslagontwerperSecundaire auteursommige editiesbevestigd
Haan, Frans deVertalerSecundaire auteursommige editiesbevestigd
Hill, JamesArtiest omslagafbeeldingSecundaire auteursommige editiesbevestigd
Loy, RosettaVertalerSecundaire auteursommige editiesbevestigd
Mitford, NancyVertalerSecundaire auteursommige editiesbevestigd
Ortiz, MariaVertalerSecundaire auteursommige editiesbevestigd
Prins-Willekes Macdonald, I.E.VertalerSecundaire auteursommige editiesbevestigd
Swarth, HélèneIntroductieSecundaire auteursommige editiesbevestigd
Swarth, HélèneVertalerSecundaire auteursommige editiesbevestigd
Je moet ingelogd zijn om Algemene Kennis te mogen bewerken.
Voor meer hulp zie de helppagina Algemene Kennis .
Gangbare titel
Oorspronkelijke titel
Alternatieve titels
Oorspronkelijk jaar van uitgave
Mensen/Personages
Informatie afkomstig uit de Engelse Algemene Kennis. Bewerk om naar jouw taal over te brengen.
Belangrijke plaatsen
Informatie afkomstig uit de Engelse Algemene Kennis. Bewerk om naar jouw taal over te brengen.
Belangrijke gebeurtenissen
Informatie afkomstig uit de Engelse Algemene Kennis. Bewerk om naar jouw taal over te brengen.
Verwante films
Informatie afkomstig uit de Franse Algemene Kennis. Bewerk om naar jouw taal over te brengen.
Prijzen en eretitels
Motto
Opdracht
Eerste woorden
Informatie afkomstig uit de Engelse Algemene Kennis. Bewerk om naar jouw taal over te brengen.
At no time in France were splendour and refinement so brilliantly displayed as in the last years of the reign of Henri II.
Citaten
Laatste woorden
Informatie afkomstig uit de Engelse Algemene Kennis. Bewerk om naar jouw taal over te brengen.
(Klik om weer te geven. Waarschuwing: kan de inhoud verklappen.)
Ontwarringsbericht
Uitgevers redacteuren
Auteur van flaptekst/aanprijzing
Oorspronkelijke taal
Gangbare DDC/MDS
Canonical LCC

Verwijzingen naar dit werk in externe bronnen.

Wikipedia in het Engels (1)

Perhaps one of the greatest works of French literature is Madame de Lafayette's The Princess of Cleves, often described as the first of all "modern" novels. This classic translation, with an introduction, by the late English novelist and biographer Nancy Mitford, was first brought out in 1951 by New Directions. It is now made available as a New Directions Paperbook. Published in 1678 and written by Marie Madeleine Roche de la Vergne, Countess de Lafayette - a Parisian lady of fashion and great wit, who probably received help from her friend the Duc de la Rochefoucauld, author of the famous Maxims - it recreates with matchless vitality the lives and loves of the sixteenth-century courtiers of King Henry II of France. In her exquisite tapestry, we encounter such historic figures as Diane de Poitiers, the king's mistress; Catherine de Medicis, his queen; the doomed Mary Stuart, Queen of Scotland. It tells the story of the consuming passion of the young Duc de Nemours for the beautiful wife of his friend the Prince of Cleves. Madame de Sevigne, the great letter writer and life-long friend of Madame de Lafayette, called Th e Princess of Cleves "one of the most charming things." It is still that - and it is also one of the truly great love stories of all literature. Book jacket.

Geen bibliotheekbeschrijvingen gevonden.

Boekbeschrijving
Haiku samenvatting

Populaire omslagen

Snelkoppelingen

Waardering

Gemiddelde: (3.43)
0.5 1
1 10
1.5 3
2 29
2.5 9
3 92
3.5 20
4 78
4.5 10
5 42

Ben jij dit?

Word een LibraryThing Auteur.

 

Over | Contact | LibraryThing.com | Privacy/Voorwaarden | Help/Veelgestelde vragen | Blog | Winkel | APIs | TinyCat | Nagelaten Bibliotheken | Vroege Recensenten | Algemene kennis | 164,348,117 boeken! | Bovenbalk: Altijd zichtbaar